Past Events

Amine Maalouf. 27 octobre 2010

 

 

Lecture dans la pensée d'Amin Maalouf

Conférence signée par Dr. Rashad Antonius 

 

 قراءة في فكر امين معلوف 

محاضرة بتوقيع د. رشاد انطونيوس 

 

===========

 

Dans son essai intitulé Le dérèglement du monde, Amin Maalouf constate que durant les dernières décennies, les clivages proprement idéologiques et politiques ont laissé place aux clivages identitaires et religieux. Alors que les premiers favorisent le débat contradictoire sur des bases rationnelles, les seconds sont plus susceptibles d’entraîner des positionnements rigides où le dogme tient lieu d’argument Ces remarques ont une grande importance pour les sociétés arabes, dont les courants politiques les plus dominants n’ont pas hésité à faire appel aux sentiments identitaires, sans tenir compte des dangers réels soulevés par les conséquences de ces politiques identitaires.

Dans cette présentation, nous discuterons les thèses principales de Maalouf et examinerons leurs conséquences non seulement pour les sociétés arabes, mais aussi pour nous et pour nos priorités d’action en tant qu’intellectuels concernés par le présent et le devenir de nos sociétés d’origine.

 

A présenté la conférence :

Dr. Rshad Antonious

 

A modéré la discussion après le film :

Victor Diab

 

Biographie :

Dr. Antonious : Professeur de sociologie à l’Université de Québec à Montréal, Rashad Antonious est le directeur-adjoint de la Chaire de recherche en immigration, ethnicité et citoyenneté (CRIEC). Il a une formation en sociologie (Ph. D., UQAM) et en mathématiques (M.Sc., Université du Manitoba). Ses publications les plus récentes portent sur les minorités arabes et musulmanes au Canada et au Québec et sur leur représentation dans les médias, sur les relations ethniques au Québec, sur le racisme et les discriminations, sur la mesure des inégalités, sur les conflits politiques au Proche-Orient (en particulier sur le conflit entre Israël et Palestine) et sur les méthodes quantitatives dans la recherche sociale. Des publications antérieures ont porté sur les sociétés arabes contemporaines, sur les rapports État/société civile et sur la société rurale égyptienne. Il a travaillé avec des ONGs de développement dans le monde arabe et a été consultant pour l’ONU, l’UNICEF, l’UNESCO, et d’autres agences internationales ou canadiennes. Il est souvent invité à commenter l’actualité locale ou internationale dans les médias écrits ou électroniques, et il est actif comme personne-ressource dans les milieux de la solidarité.

 

==============

 

DEREANGEMENT OF THE WORLD: A READING OF AMIN MAALOUF

 

In his book Derangement of the world, Amin Maalouf notes that in the last decades, the cleavage among contradictive ideologies and politics has been replaced by cleavage over identities and religions. While the first had contradictory but rational bases, the second is merely induced to a rigid dogmatic stands. If this was true for the world in general, it is much truer for the Arabic world, where political movements did not hesitate a bit to call upon the identity issue intrigued by immediate benefits but ignoring long term dangerous consequences on everyone.

In his presentation, Dr. Antonious will discuss the principal theses of Maalouf and will examine their consequences not only on the Arab world, but also on us as intellects concerned about the fate of our original homeland.

 

Presented the lecture:

Dr. Rshad Antonious

 

Moderated the discussion after the lecture:

Victor Diab

 

Biography :

 

Dr. Antonious is a professor of sociology at the University of Quebec in Montreal, and assistant director of the Research Center on Immigration, Ethnicity and Citizenship CRIEC – jointly created in 1994 by UNESCO and UQAM. He had a PhD in sociology from UQAM, and M.Sc in mathematics from the university of the Manitoba.

He published studies on Arabic and Muslim minorities in Quebec in Canada and on their representation in the media. His studies also shed light on ethnic racism, discrimination and inequality, on political conflicts in the Near East (in particular on the conflict between Israel and the Palestinians). He wrote on the « Quantity Theory » in sociology. He generally focused on contemporary Arabic societies, on the issue State/Civil society, and on Egyptian rural societies. He worked with several non-governmental international and Canadian organizations such as UNICEF and UNESCO. He is often invited by paper and electronic media to comment on surfaced local and international issues. He is considered an authority and active figure of the world solidarity movement.

 

 

 

 

 

 

 

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Recent Posts
Please reload